Passer
+ 33 (0)6 70 34 50 36 • contact@maison-flamel.com

Beauté Test

Beauté Test

Anti-âge : les 7 erreurs à éviter.

 

Ne pas (bien) nettoyer son visage 

 

Appliquer le meilleur soin du monde sur une peau encrassée ne sert pas à grand-chose. Les actifs ne pénètrent pas et l’action du soin reste très limitée. Pour Samer Zakharia, créateur de Maison Flamel « le démaquillage, c’est le premier geste anti-âge. »

 

Notre conseil : prévoyez deux sessions de démaquillage. Le soir, l’opération se déroule en deux temps, surtout si vous êtes maquillée ou vivez dans un environnement urbain : décoller les traces de maquillage, la saleté et les résidus de maquillage avec une huile ou un lait, puis faire peau nette avec un nettoyant moussant doux. Le matin, une étape plus légère où une lotion suffit.

 

Appliquer son soin sans conscience 

 

Dans le tiercé gagnant des erreurs : être brusque avec sa peau, consacrer deux secondes et demie à l’application et penser aux repas du soir ou à tout ce que vous n’avez pas fait dans la journée. Devant le miroir, concentrez-vous sur votre visage, sur les rides, les signes de fatigue et appliquez votre soin en conscience. C’est la meilleure façon d’être doux et attentive à ses besoins.

Notre conseil : créez votre propre rituel en fonction de l’emplacement de vos rides et ridules. Vous appliquerez ainsi votre anti-âge beaucoup plus efficacement en suivant une gestuelle adaptée.

 

Être trop brute dans ces gestes

 

Selon une étude menée par la Société Française de Dermatologie auprès de 20 012 femmes, 70 % des Françaises déclarent avoir la peau sensible… « Pourtant devant le miroir, les gestes sont trop brutaux. La peau est trop souvent malmenée » déplore Samer Zakharia. 

 

Notre conseil : quand vous appliquez votre soin, comme votre maquillage d’ailleurs, imaginez que vous le faites… sur quelqu’un d’autre. C’est le meilleur moyen d’adoucir ses gestes. 

 

Se tromper de type de peau

 

À partir de 40 ans, l’état de la peau se modifie et cela brouille nos repères. « Nombreuses sont mes clientes à penser avoir la peau sèche, alors qu’elle est mixte et déshydratée » explique l’expert. Les besoins cutanés ne sont alors pas les mêmes. Si c’est votre cas, vous allez être tentées de choisir un soin anti-âge « riche » contre la sécheresse, mais ce soin sera beaucoup trop gras pour vous. Résultat : vos pores risquent de se boucher. 

 

Notre conseil : si vous sentez que votre peau tiraille ou que votre soin n’est pas assez complet pour vous, n’hésitez pas à consulter un pro (esthéticien, médecin esthétique, dermatologue…) pour un petit bilan de peau. 

 

Prendre sa peau à contresens 

 

Les pros sont formels : les soins s’appliquent toujours de l’intérieur du visage vers l’extérieur et en remontant. Cette gestuelle offre un effet tenseur au produit et permet de ne pas accentuer la loi de la gravité.

 

Notre conseil : adoptez également la bonne gestuelle sur vos rides. Ride du lion, sur les sillons nasogéniens ou sur le front, profitez de l’application de votre soin anti-âge pour vous concentrer quelques minutes sur votre ride principale. 

 

Ne pas suivre la routine anti-âge complète

 

Après 40 ans, sérum + crème c’est le duo minimum. Pourquoi ? « Les galéniques différentes de ces deux soins permettent de travailler en surface et en profondeur. Les sérums ont un bas poids moléculaire et peuvent plus facilement diffuser les actifs, les crèmes, elles ont en plus une action sur le grain de peau » explique Samer Zakharia. L’erreur la plus fréquente ? « Les femmes choisissent soit le sérum soit la crème en fonction de la texture du soin, du coup elles négligent la moitié du travail » poursuit l’expert.

 

Notre conseil : choisissez votre sérum en fonction des besoins de votre peau et changez-en régulièrement en fonction de vos problématiques cutanées du moment(manque d’éclat, besoin d’hydratation, correction des taches…).

 

Confondre son anti-âge et sa base de teint 

 

Pour Olivier Tissot, Make-up et skincare expert d’Embryolisse, de nombreuses femmes confondent crème de jour et base de teint. « Quand elles appliquent un anti-âge riche juste avant le maquillage, le fond de teint ne tient pas du tout ! » Une erreur d’autant plus fréquente si vous appréciez les textures cocooning et que vous avez tendance à appliquer une bonne couche de crème sur votre peau. 

 

Notre conseil : base lissante, correctrice (de couleur verte contre les rougeurs par exemple) ou illuminatrice, la base de maquillage est indispensable à un teint impec après 40 ans. Réservez les textures cocoon pour votre soin de nuit pour opter pour un soin plus léger le jour.

Commentaires

Soyez le premier à commenter
Tous les commentaires sont vérifiés avant publication

Votre panier

Votre panier est actuellement vide.
Cliquez ici pour continuer vos achats.
Merci de nous contacter! Nous reviendrons vers vous sous peu. Merci de votre inscription Merci ! Nous vous enverons un mail lorsqu'il sera disponible Le nombre maximum d’éléments a déjà été ajouté Il ne reste plus qu’un seul article à ajouter au panier Il ne reste que [num_items] articles à ajouter au panier